Tous les articles par smjcrea

En toile de jute.

Pour la période estivale, ma fille m’a demandé de lui réaliser un tote-bag en toile de jute. Vous l’avez certainement remarqué, les tote-bags ou « fourre tout » sont très à la mode. On en trouve partout, de toutes les tailles et de tous les styles. J’ai proposé à ma fille de lui faire un tote-bag doublé, muni de deux poches et d’un aimant pour la fermeture. Avant d’utiliser les tissus choisis par ma fille, j’ai cousu un prototype en associant à la toile de jute naturelle un coton imprimé très « Flower power ».

Les dimensions, le style et la déco validés, le deuxième tote-bag est sorti de l’atelier.

Ma fille aimait bien les deux sacs. Après un petit moment d’hésitation, elle a maintenu son choix initial.

Je n’ai pas oublié une trousse toute simple assortie au sac.

Je retourne vite dans mon atelier. Les deux semaines à venir seront intenses. Je serai souvent à l’exposition de BARFLEUR.

Bonne semaine à toutes et à tous.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Laver et rincer.

Cette semaine, je vous montre deux petites réalisations.

Le petit sac cube et le sac rectangulaire sont doublés avec du lin lavé bordeaux.

Les deux tissus, le lin imprimé YUWA et le lin uni ont été achetés au salon DIY.

Pour renforcer la tenue de ces petits sacs j’ai utilisé une nouvelle matière que j’ai découverte au stand Joëlle Tissus : la mousse résille Arkema. Cette mousse qui se décline dans plusieurs coloris mesure seulement 3 mm d’épaisseur. Elle est parfaite pour la réalisation des petits objets.

https://www.tissus-sous-licences.com/product-page/mousse-arkema-grise-3mm-oeko-tex

Je vous informe que la boutique partagée de l’association Art ‘Mâteur de BARFLEUR qui regroupe actuellement dix artistes et artisans sera ouverte jusqu’au dimanche 22 mai. A partir du lundi 23 mai, la saison 2022 reprendra. Chaque semaine ou chaque quinzaine, deux ou trois exposants présenteront leurs œuvres ou leurs créations.

Du 23 mai au 5 juin, je serai présente à la boutique Art’Mâteur de BARFLEUR. Exposeront aussi, Pink Sarah, créatrice de vêtements et Nicole Van Dorsselaere, créatrice de bijoux. Je vous rencontrerai peut-être.

Merci de votre présence.

Je vous souhaite une semaine ensoleillée.


Compte Instagram : smj.crea.2019

Pochette ardoise.

Une reprise du blog en douceur après une « petite » interruption.

Pour ses 5 ans, ma petite nièce a reçu deux réalisations. Une bourse cousue avec le tissu « Petit Pan : fleur d’oranger » que la Miss avait choisi il y a quelques semaines. Il paraît que cette trousse était indispensable pour ranger ses sous.

La surprise a été plus grande lorsqu’elle a découvert le deuxième cadeau.

Une pochette à ardoise réalisée à partir du tutoriel, très bien expliqué, offert par « La ptite main ».

Cette pochette, bien pratique pour ranger l’ardoise et les feutres, est lavable puisque l’imprimé et l’uni de coton sont enduits.

Si vous voulez réaliser cette pochette voici le lien.

https://laptitemain.fr/les-tutoriels-gratuits/pochette-a-ardoise/

Je vous souhaite un très bon dimanche ensoleillé.

A bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019

Un petit tote bag.

La création de la semaine est un petit tote bag réalisé à quatre mains. Il y a quelques semaines mes petites nièces et leur maman sont venues avec moi dans un magasin de tissus. Cette sortie entre filles avait comme objectif l’achat de tissus pour la réalisation de robes d’été. L’un des tissus choisi par l’aînée était un peu épais pour une robe mais parfait pour la réalisation d’un tote bag pour les vacances.

Mardi, la Miss est venue passer la journée à la maison. Après les révisions de la conjugaison et l’apprentissage des leçons, j’ai proposé d’étudier les dimensions du tote bag et de le commencer. Mon idée a tout de suite été acceptée ! Le choix du tissu pour la doublure et des accessoires a pris un certain temps. Il paraît que c’était « super » de repasser, de tracer des rectangles, de découper et enfin de coudre à la machine. Avec mon aide, la Miss a cousu l’extérieur de son tote bag ainsi que les anses.

Le soir, j’ai réalisé les poches, les surpiqûres et j’ai terminé le tote bag réversible.

Pourquoi mettre un seul pompon quand trois pompons s’harmonisent parfaitement avec les couleurs des baskets ?

J’avais dit : « tu choisis deux charms ».

L’unité des charms serait-elle deux ?

Merci de votre présence. Bon dimanche à toutes et à tous.

C’est les vacances ! J’éditerai dans deux semaines.

Compte Instagram : smj.crea.2019

FPF 2022.

Emmanuelle du blog l’atelier d’Esperluette a brillamment organisé, pour la seconde année, le Festival du Poisson Farceur 2022. La veille de la clôture des inscriptions j’ai envoyé ma candidature… Il était temps ! Cette année, j’ai choisi de réaliser un poisson sous la forme d’un pochon. C’est sur You Tube que j’ai trouvé quelques idées. Je me suis entraînée à tracer des nageoises pectorales, dorsales et caudales.

Avec beaucoup d’humour, Madame Esperluette a envoyé, à de nombreuses abonnées de son blog, un très joli poisson réalisé en punch needle. Ce badge permettait de visiter sur son blog, le 1 avril, l’aquarium des fadas du bocal.

http://latelier-desperluette.com/2022/04/les-fadas-du-bocal-2/

Vendredi, j’ai ouvert l’enveloppe que Lavandine, du blog « au bout de la lorgnette la vie tout simplement » m’avait fait parvenir quelques jours avant. J’ai découvert un très beau tote bag qui sera bien utile pour faire mes courses.

https://auboutdelalorgnettelavietoutsimplement.fr/de-tout-et-de-rien-37/

Un grand merci à Emmanuelle et à Lavandine pour leur création.

J’allais oublier de vous montrer le poisson rouge qui est arrivé à bon port dans l’Aveyron chez Danielle.

Comme les poissons vivent le plus souvent en banc, j’ai réalisé quelques spécimens supplémentaires.

Avant d’arriver sur un rocher d’une plage de Cherbourg ces créatures marines étaient dans mon atelier.

La « gueule » ouverte ils attendaient que je les garnisse de caramels normands ou de bonbons « crocodiles ».

L’édition FPF 2022 a été un succès. Environ soixante dix poissons ont été cousus, crochetés, brodés, dessinés, découpés… Il y en a pour tous les goûts.

Je vous dis à bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019

Pour une couturière.

Un enduit a tout de suite attiré mon regard au salon DIY.

Quand j’observe cet imprimé, j’ai envie d’acheter un tissu coloré et de réunir les outils nécessaires pour coudre une petite robe d’été. En cette période assez sombre, il est permis de rêver à un ciel ensoleillé. Avant de coudre des robes pour l’été, j’ai transformé ce coton enduit en un cabas réversible.

Pour l’intérieur du sac, j’ai eu la chance de trouver un enduit uni turquoise qui s’harmonise parfaitement à des éléments de l’enduit imprimé.

Ce cabas fera certainement le bonheur d’une couturière.

Le printemps est là. Le jardin et le potager m’appellent. Je passe moins de temps devant la MAC et l’ordinateur. Cependant, je vous dis à dimanche prochain.

Merci pour vos visites et vos gentils commentaires.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Il est fini.

La semaine dernière, en voyant cette photo, vous avez facilement deviné l’objet que j’étais en train de réaliser : un étui à aiguilles à tricoter.

Avec le tissu enduit du sac à tricot, j’ai voulu réaliser le genre d’étui à aiguilles à tricoter que j’ai vu chez ma fille. Cependant, je voulais apporter quelques modifications : l’agrandir et surtout le doubler avec le tissu de ramie afin que les coutures intérieures ne soient pas visibles. Je dois dire que cette réalisation m’a donné « du fil à retordre ». Lorsque j’ai voulu retourner les deux pièces principales pour cacher les coutures, le velcro et les mailles des deux fermetures Eclair adhéraient aux enduits. Après plusieurs essais et de la persévérance j’ai obtenu les deux parties que je souhaitais et j’ai fini l’étui.

Dans cet étui, les aiguilles à tricoter du 20 trouvent aussi leur place.

Pour la finition des extrémités, j’ai découpé du biais dans la toile enduite. Une aiguille de 100 a été nécessaire pour coudre les surpiqûres.

L’étui à aiguilles se glisse dans le cabas. Cet ensemble fera-t-il le bonheur d’une tricoteuse ?

Je vous souhaite une agréable journée et je vous retrouverai dans deux semaines.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Pour une tricoteuse.

Le sac à tricot que j’ai réalisé en 2020 est pratique pour ranger une petite réalisation. Ses dimensions ne permettent pas de stocker une réserve de pelotes de laine.

Quand j’ai vu la toile enduite représentant des points de tricot, il était évident que j’allais réaliser un grand cabas doublé d’un lin enduit rouge ou d’un tissu de ramie enduit gris.

Finalement, j’ai choisi le tissu de ramie gris qui est plus sobre et j’ai ajouté quelques éléments rouges.

L’étiquette « Côté laine » cousue sur la poche zippée apporte une petite pointe de fantaisie.

L’accessoire assorti à ce cabas n’est pas encore achevé.

J’ai photographié le premier élément.

Mais quel est donc cet objet que je vais réaliser ?

Je vous remercie de votre visite qu’elle soit silencieuse ou accompagnée d’un commentaire.

A bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019

Noir et blanc.

Vous vous souvenez peut-être du sac « Crazy », (https://www.smjcrea.fr/crazy/,) un prototype pour transporter trois classeurs. Maintenant que le nouveau sac est fini et offert je peux vous le montrer. Le cahier des charges a été respecté : trois tissus, assez grand, pas de fermeture, des pieds de sac, une poche zippée et une poche plaquée avec trois compartiments.

Pour la base, du simili granité gris maintenu par cinq pieds de sac.

Pour l’intérieur, un tissu de coton rose imprimé ton sur ton.

Pour l’extérieur, un tissu jacquard noir et blanc.

La petite trousse « pot à crayons » assortie au sac n’a pas été oubliée.

Ce sac doit être, avant tout, solide et durer dans le temps. Les anses et le fond ont été renforcés. Avec la propriétaire, on fera régulièrement le point. Des modifications ou des réparations (le moins possible, je l’espère) pourront être apportées. Et puis, il y a assez de tissus dans la réserve pour en refaire un autre.

Merci de votre visite et à dimanche prochain si vous le voulez bien.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Tissu torchon.

Cette photo vous fait certainement penser aux torchons en métis que l’on trouve encore dans certaines cuisines. Dailleurs, c’est le genre de torchon que j’utilise toujours. Je trouve que les torchons « très modernes », souvent en coton, n’essuient pas la vaisselle. Ils sont peut-être plus jolis, plus décoratifs pour la cuisine mais ils n’absorbent pas l’eau.

Le tissu que j’ai photographié ne peut pas se transformer en torchon car c’est un 100 % lin enduit. Très épais et de bonne qualité, j’ai tout de suite « craqué ». Je ne regrette pas mon achat car cette toile est très agréable à coudre et se repasse facilement.

Ce cabas réversible est un peu traditionnel et classique mais j’aime bien.

Cette face est aussi en lin enduit.

Et vous, utilisez-vous les torchons anciens ?

Bon dimanche à toutes et à tous !

A bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019