Archives pour la catégorie Sacs de voyage

Pour une couturière.

Un enduit a tout de suite attiré mon regard au salon DIY.

Quand j’observe cet imprimé, j’ai envie d’acheter un tissu coloré et de réunir les outils nécessaires pour coudre une petite robe d’été. En cette période assez sombre, il est permis de rêver à un ciel ensoleillé. Avant de coudre des robes pour l’été, j’ai transformé ce coton enduit en un cabas réversible.

Pour l’intérieur du sac, j’ai eu la chance de trouver un enduit uni turquoise qui s’harmonise parfaitement à des éléments de l’enduit imprimé.

Ce cabas fera certainement le bonheur d’une couturière.

Le printemps est là. Le jardin et le potager m’appellent. Je passe moins de temps devant la MAC et l’ordinateur. Cependant, je vous dis à dimanche prochain.

Merci pour vos visites et vos gentils commentaires.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Il est fini.

La semaine dernière, en voyant cette photo, vous avez facilement deviné l’objet que j’étais en train de réaliser : un étui à aiguilles à tricoter.

Avec le tissu enduit du sac à tricot, j’ai voulu réaliser le genre d’étui à aiguilles à tricoter que j’ai vu chez ma fille. Cependant, je voulais apporter quelques modifications : l’agrandir et surtout le doubler avec le tissu de ramie afin que les coutures intérieures ne soient pas visibles. Je dois dire que cette réalisation m’a donné « du fil à retordre ». Lorsque j’ai voulu retourner les deux pièces principales pour cacher les coutures, le velcro et les mailles des deux fermetures Eclair adhéraient aux enduits. Après plusieurs essais et de la persévérance j’ai obtenu les deux parties que je souhaitais et j’ai fini l’étui.

Dans cet étui, les aiguilles à tricoter du 20 trouvent aussi leur place.

Pour la finition des extrémités, j’ai découpé du biais dans la toile enduite. Une aiguille de 100 a été nécessaire pour coudre les surpiqûres.

L’étui à aiguilles se glisse dans le cabas. Cet ensemble fera-t-il le bonheur d’une tricoteuse ?

Je vous souhaite une agréable journée et je vous retrouverai dans deux semaines.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Pour une tricoteuse.

Le sac à tricot que j’ai réalisé en 2020 est pratique pour ranger une petite réalisation. Ses dimensions ne permettent pas de stocker une réserve de pelotes de laine.

Quand j’ai vu la toile enduite représentant des points de tricot, il était évident que j’allais réaliser un grand cabas doublé d’un lin enduit rouge ou d’un tissu de ramie enduit gris.

Finalement, j’ai choisi le tissu de ramie gris qui est plus sobre et j’ai ajouté quelques éléments rouges.

L’étiquette « Côté laine » cousue sur la poche zippée apporte une petite pointe de fantaisie.

L’accessoire assorti à ce cabas n’est pas encore achevé.

J’ai photographié le premier élément.

Mais quel est donc cet objet que je vais réaliser ?

Je vous remercie de votre visite qu’elle soit silencieuse ou accompagnée d’un commentaire.

A bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019

Noir et blanc.

Vous vous souvenez peut-être du sac « Crazy », (https://www.smjcrea.fr/crazy/,) un prototype pour transporter trois classeurs. Maintenant que le nouveau sac est fini et offert je peux vous le montrer. Le cahier des charges a été respecté : trois tissus, assez grand, pas de fermeture, des pieds de sac, une poche zippée et une poche plaquée avec trois compartiments.

Pour la base, du simili granité gris maintenu par cinq pieds de sac.

Pour l’intérieur, un tissu de coton rose imprimé ton sur ton.

Pour l’extérieur, un tissu jacquard noir et blanc.

La petite trousse « pot à crayons » assortie au sac n’a pas été oubliée.

Ce sac doit être, avant tout, solide et durer dans le temps. Les anses et le fond ont été renforcés. Avec la propriétaire, on fera régulièrement le point. Des modifications ou des réparations (le moins possible, je l’espère) pourront être apportées. Et puis, il y a assez de tissus dans la réserve pour en refaire un autre.

Merci de votre visite et à dimanche prochain si vous le voulez bien.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Tissu torchon.

Cette photo vous fait certainement penser aux torchons en métis que l’on trouve encore dans certaines cuisines. Dailleurs, c’est le genre de torchon que j’utilise toujours. Je trouve que les torchons « très modernes », souvent en coton, n’essuient pas la vaisselle. Ils sont peut-être plus jolis, plus décoratifs pour la cuisine mais ils n’absorbent pas l’eau.

Le tissu que j’ai photographié ne peut pas se transformer en torchon car c’est un 100 % lin enduit. Très épais et de bonne qualité, j’ai tout de suite « craqué ». Je ne regrette pas mon achat car cette toile est très agréable à coudre et se repasse facilement.

Ce cabas réversible est un peu traditionnel et classique mais j’aime bien.

Cette face est aussi en lin enduit.

Et vous, utilisez-vous les torchons anciens ?

Bon dimanche à toutes et à tous !

A bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019

Crazy.

Si je dois remplacer une fermeture Eclair ou raccourcir un pantalon, je ne suis pas très enthousiaste. J’aime bien coudre mais accomplir ces petites réparations ne me passionne pas. Les délais pour les réaliser peuvent être très longs. Mais lorsqu’ une petite « Jeune » m’a demandé un sac pour transporter des classeurs, j’ai tout de suite accepté l’idée. C’est un nouveau projet intéressant qui demande un peu de recherche et de techniques.

Une fois le cahier des charges défini (dimensions, matières, grandeur des poches, longueur des anses…), j’ai fait quelques croquis. Pour ce projet, plus de 30 rectangles de tissus sont nécessaires. Pas question de réaliser cette nouveauté avec les tissus sélectionnés. Une erreur peut facilement se glisser dans une cote. Un coup de ciseau mal placé peut rendre le coupon de tissu inutilisable. Pour réaliser un prototype, j’ai sorti de ma réserve un rouleau de velours très coloré (CRAZY de Odile BAILLOEUL), du simili noir et du coton rouge.

Ce sac peut contenir trois classeurs et une trousse. La mousse intercalée entre les tissus donne un bon maintien. Le fond du sac est renforcé.

Initialement pas prévue, j’ai volontairement ajouté une fermeture Eclair.

Ce prototype a été testé. Quelques modifications vont être apportées : augmenter la hauteur du sac de un centimètre, agrandir la poche pour le téléphone portable, ajouter des pieds de sac et « oublier » la fermeture Eclair principale.

Vous devinez ce qu’il me reste à faire : découper 30 rectangles dans les tissus choisis par la petite « Jeune » et tout assembler…

Merci de votre visite et à dimanche prochain.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Hors saison.

La création que je vous présente aujourd’hui n’est pas, j’en conviens, très hivernale. La semaine dernière j’avais envie d’évasion, de rêve, de soleil et de chaleur. Quoi de mieux que de réaliser un cabas pour cet été. J’ai choisi l’enduit « cabines de plage » acheté, il y a quelques mois, à la mercerie « Au fil du temps ».

https://www.les-fils-du-temps.com/tissu-enduit-cabanes-de-plage-c2x32401736

Du blanc, du bleu marine, du rouge, des rayures, ce tissu a un style marin et vacances au bord de la mer. Comme moi, vous fait-il rêver ?

Comme les autres cabas, il est réversible. Le lin enduit rouge fait ressortir la poche zippée et la poche plaquée.

Pour la réalisation de la trousse j’ai essayé de centrer les motifs.

Comme vous le voyez, l’enduction de ce coton est brillante. Cet enduit est assez épais et demande un pied téflon et une aiguille de 90 voire du 100 pour être cousu facilement.

Merci de votre présence. Je vous souhaite une bonne journée.

A dimanche prochain si vous le voulez bien.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Lin ROCCOCO gris.

Le tissu 100% lin imprimé n’est pas facile à trouver en ce moment. Heureusement, que j’ai quelques coupons rangés dans mon placard. Aujourd’hui, je vous présente un ensemble en lin « Roccoco » de chez STOF.

Un grand sac week-end :

Un pochon :

Une trousse à maquillage :

Et la traditionnelle trousse demi lune :

Ces quatre réalisations sont doublées avec du lin naturel.

Certains trouvent ce lin triste, d’autres assez chic. Qu’en pensez-vous ? Le prochain ensemble sera aussi en lin mais très coloré.

Je remercie toutes les personnes qui sont venues aux Puces des Couturières. D’après les organisatrices, plus de 1 800 personnes ont arpenté les allées à la Grande Halle de la cité de la mer. Cet événement était donc une réussite. L’équipe vous donne rendez-vous l’année prochaine.

Bonne semaine et à bientôt.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Pour les Puces : Ancolie ardoise.

Pour une fois, mon article hebdomadaire paraît un samedi. Demain, dimanche 14 novembre, je passerai toute la journée aux Puces des Couturières à CHERBOURG EN COTENTIN. Je n’aurai pas le temps de gérer mon blog. Je vous ai déjà parlé de cette manifestation cherbourgeoise appréciée des cousettes et des cousets. Vous avez certainement aperçu une des nombreuses affiches « roses » réparties dans les rues de Cherbourg, sur les vitrines, sur les réseaux sociaux, dans la presse locale… Les organisatrices soignent les derniers préparatifs pour que cet événement soit une réussite.

Pour cette cinquième édition, le billet d’entrée vous permettra de participer à la tombola. Quand j’ai demandé à une des organisatrices, s’il fallait donner un lot, la réponse a été la suivante : « Cette année, on ne sollicite pas les exposants mais si tu veux… ». Oui, je veux bien soutenir l’association le CLT (Club de Loisirs de Tourlaville) ! Le cabas réversible « Ancolie ardoise » fera partie des nombreux lots qui seront proposés lors du tirage de la tombola.

Ce coton enduit « Ancolie » certifié OEKO TEX vient de « l’Atelier de la Souris » installé maintenant à Ouistreham 14150.

https://www.latelierdelasouris.com/tissu-enduit-ancolie-ardoise-c2x33497357

J’ai eu de la chance de trouver un tissu de lin enduit qui s’accorde à l’une des couleurs des motifs. J’espère que la gagnante qui recevra ce cabas apprécie le bleu !

Lors de cette manifestation, on trouve « le » tissu ou « le » bouton que l’on cherchait depuis longtemps. On acquiert un ancien livre qui n’est plus édité. On complète son stock de mercerie… On fait de bonnes « affaires » et aussi de belles rencontres : des copines, des amies que nous n’avons pas vues depuis longtemps.

J’aurai peut-être l’occasion de vous voir ou de vous revoir si vous venez le dimanche 14 novembre à la Grande Halle de la Cité de la Mer de CHERBOURG EN COTENTIN.

Je vous souhaite un agréable week-end.

A bientôt !

Compte Instagram : smj.crea.2019

Timor Kaki

Toutes les cousettes le disent : choisir un tissu et une doublure assortie prend BEAUCOUP de temps. C’est ce qui m’est arrivé pour cette toile enduite Timor Kaki de chez Histoire de Filles.

https://www.histoires-de-filles.com/index.php/tissus/tissus-enduits-mats/enduits-mats-motifs/timor-kaki.html

J’avais hésité avant d’acquérir ce coton enduit aux motifs très géométriques dans les tons verts. Je voulais l’associer à un lin enduit vert bouteille. Lors de la découpe de ces deux tissus, j’ai changé d’avis. Le vert foncé ne me satisfaisait pas. Je préférais un enduit chiné vert clair et vert foncé. Mais que faire quand le coupon de la toile sélectionnée est trop petit ? On attend ! Parfois plusieurs mois ! Récemment, ma fille a eu la chance de retrouver cet enduit dans la boutique « Tissus des Ursules ».

Au début de la semaine, j’ai enfin réalisé ce cabas très « vert ».

Je ne peux pas terminer cet article sans vous parler d’un grand événement cherbourgeois tant attendu par les couturières, les couturiers, les cousettes et les cousets. Beaucoup d’effervescence au CLT de TOURLAVILLE qui organise, pour la cinquième année, les puces des couturières à la Grande Halle de la Cité de la Mer de CHERBOURG-EN-COTENTIN. Quarante-cinq exposants professionnels et amateurs vous donnent rendez-vous le dimanche 14 novembre de 9 h 30 à 17 h. Pour plus d’informations, veuillez trouver l’affiche et un article de presse.

Bonne semaine à toutes et à tous.

Compte Instagram : smj.crea.2019