Avec des épingles et du fil

Quatre paires de fuseaux, du coton DMC, des épingles, un carton et quelques heures de patience sont nécessaires pour réaliser cette lettre.

P1020151

Lorsque toutes les épingles sont placées, il faut les retirer délicatement.

Deux  heures plus tard, avec une aiguille fine et du fil invisible,  l’initiale est cousue sur du lin.

P1020158

Quelques coups de ciseaux, une machine à coudre…  Le produit prévu est enfin réalisé.

P1020154

P1020153

Mais ! Qui recevra ce pochon ?

 

7 réflexions au sujet de « Avec des épingles et du fil »

    1. Bonjour.
      Je vous remercie pour vos compliments.
      Le fil invisible est une fil de nylon très fin, très souple,
      qui permet de maintenir la dentelle sur du tissu sans modifier
      l’apparence des autres fils.
      Un petit inconvénient : ce fil n’est pas très agréable à coudre. Il se noue facilement, il fait des boucles, il ne tient pas dans le chas de l’aiguille. C’est pour cela qu’il me faut entre 1 h 30 et 2 h pour appliquer une lettre sur du tissu. Bien cordialement. Smj « Créa »

  1. Superbe ! J’ai envie de me mettre à la dentelle au fuseau depuis pas mal d’années et ça c’est très chouette et C comme Céklairelafée ?
    Bises

Répondre à smjcrea Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *