Archives mensuelles : février 2020

Une jolie fibre.

On parle de plus en plus de cette fibre fascinante. Ses qualités écologiques (culture nécessitant moins de pesticides et d’herbicides), son pouvoir isolant (fraîcheur en été et confort en hiver), ses graines (oméga 3), son huile sont reconnus par les scientifiques. Vous avez deviné, je parle de la fibre de lin. Il paraît que le tissu de lin est le plus ancien textile du monde.

Les draps, les housses de couettes 100 % lin, très confortables, sont de retour. C’est presque un plaisir d’essuyer des verres avec un torchon pur fil (toile de lin) aux pouvoirs très absorbants. Si vous avez envie d’en savoir plus sur le lin, le petit livre de Claude FAUQUE « le lin » est très intéressant.

L’ensemble des couturières, des brodeuses, des dentellières, des tricoteuses, des tisserandes aiment bien travailler le lin. Certes, son coût est parfois élevé mais on trouve des métis plus abordables.
Pour ma part, j’aime bien acheter du lin. Dans les boutiques de tissus, on trouve facilement du lin uni, décliné dans de nombreux coloris. Les tissus de lin à motifs sont plus limités. Depuis quelques années, j’ai découvert le lin enduit, très résistant, imperméable et facilement lavable. Mais les lins imprimés enduits sont assez rares. Alors, quand mon regard croise un rouleau de tissu imprimé qui porte l’étiquette 100 % lin enduit, je ne résiste pas.

Le cabas que je vous présente cette semaine est réalisé avec un lin enduit que ma fille m’a offert. La doublure est en ramie ou ortie de Chine, fibre très résistante.

Lin enduit motif floral bleu et vert.

Toile en ramie enduite vert anis.

Trousse pour le maquillage et trousse allongée pour la brosse à dents et le dentifrice.

Dans les boutiques, les nouvelles collections de tissus font leur apparition. Il y aura peut-être des lins imprimés enduits.

Et vous, aimez-vous travailler le lin ?

Bon dimanche créatif et merci de vos visites.
A très vite !

Instagram : smj.crea.2019
Avis aux couturières :

En retard,toujours en retard.

Je n’ai pas de montre à gousset comme le lapin dans Alice au pays des merveilles mais je pourrais chanter actuellement « En retard, toujours en retard». Lorsque nous recevons un faire part de naissance, j’ai l’habitude d’offrir des vêtements que je glisse dans un petit sac à dos. Prise par d’autres projets, j’ai différé la réalisation des petits sacs pour les naissances. Deux bébés ont déjà quelques mois, il était temps de réagir. Heureusement que j’ai acheté des vêtements d’un an… Cette semaine, dans mon atelier, je me suis bien activée.

Le sac pour le petit Miran-Mustafa est aux couleurs de la salopette qu’il étrennera dans quelques mois.

Transfert esayflock velours bleu marine.

Cotons imprimés et toile à transat rouge.

Lily recevra un sac aux couleurs printanières garni de deux ensembles qu’elle portera aux beaux jours.

Transfert flex à paillettes : easyflex sparkle tropical.

Cotons imprimés de ma réserve.

Lily a une grande sœur que je n’ai pas oubliée.

Ivy sera-t-elle contente de personnaliser son sac à dos en le coloriant avec des feutres pour tissus ?

J’ai racheté le tissu à colorier « princesse » qui plaît beaucoup aux petites filles.

Pour éviter ces contre temps, je vais anticiper les naissances à venir. Je ne serai plus en retard…

Je vous souhaite une agréable journée.
Bonne semaine créative.
Instagram : smj.crea.2019
Avis aux couturières :

Jamais deux sans trois.

Lorsque la romancière Pamela Lyndon Travers a publié, en 1934, son roman de littérature de jeunesse, elle ne pensait certainement pas que 80 ans après, l’héroïne de son récit ferait encore rêver beaucoup d’entre nous.  
Eh, oui ! La forme du sac de Mary Poppins est toujours bien appréciée. Est-ce l’envie d’avoir un grand sac pour ranger tout notre bazar ou bien le désir d’un sac « sans fond » aux pouvoirs magiques comme celui de Mary ?
Quand, une copine a vu mon sac, création d’Odile BAILLOEUL, que je vous ai déjà présenté, elle m’a dit : « J’adore, tu m’en fais un ? ». Elle a choisi le tissu velours «syracuse » parmi les nombreux tissus que j’ai acquis au stand d’Odile BAILLOEUL, lors du salon DIY en novembre 2019.

Velours « syracuse » d’Odile BAILLOEUL. https://www.lapetiteboutiquedodile.com/fr/velours/1141-velours-syracuse-rose.html

Angles et languettes en simili vert.

Doublure en coton de ma réserve.

Pieds de sac pour renforcer le fond.

Trousse demi-lune en simili.

C’est donc le troisième sac « Mary Poppins »  que j’ai réalisé.  Il y aura certainement d’autres exemplaires déclinés dans différents tissus.

Avis aux couturières :

Merci de vos visites. 

A la semaine prochaine !

Instagram : smj.crea.2019