Georges.

L’an passé, j’ai rencontré plusieurs fois « Georges » sur le web. Sa forme, son style, ses dimensions ont attiré mon regard. Le tutoriel « Georges » de Viny DIY, très vite trouvé sur Makerist, a été téléchargé, imprimé et rangé dans le classeur « à faire ». J’aime bien tester de nouveaux modèles et il ne faut pas oublier d’encourager les créatrices.
Il y a une dizaine de jours, j’ai décidé de découvrir « Georges ». Avant de commencer à coudre, il faut sélectionner un tissu. Toujours les mêmes questions : quelle matière, quelle couleur, quelle doublure… Une soirée à regarder les tissus, les retourner, les comparer ! Impossible de faire un choix ! Alors, j’ai pris la décision de prendre le premier tissu de la pile des tissus « Jacquard ».  Bien sûr, il faut accepter le hasard… Il y a eu aussi quelques hésitations pour le choix du simili, de la doublure, du passepoil, de la sangle… Aujourd’hui, je vous présente mon nouveau sac week-end « Georges I ».

Ce tissu « Jacquard », acheté chez une tapissière, fait partie des nombreux tissus offerts par mes enfants.

A l’extérieur, il y a quatre poches : une poche zippée et trois poches plaquées.

La doublure est un mélange de soie et de lin. La bandoulière est amovible.

Pour une fois, j’ai respecté le tutoriel qui est très bien expliqué. Le prochain « Georges » sera très coloré. Je modifierai peut-être les poches intérieures.
Si, vous aussi, vous voulez réaliser un « Georges » pour vous accompagner en week-end, au sport, au travail cliquez sur le lien suivant :

https://www.makerist.fr/patterns/georges-le-sac-sport-travail-ville-week-end-a-langer

Bonne journée et à bientôt !

Le retour.

Il y a plus de deux mois que je n’ai pas publié. Que pouvais-je vous présenter ? Rien ! Depuis le mois de juillet, je n’ai pas utilisé la machine à coudre. J’ai passé le maximum de temps à l’extérieur : la plage, les petites randonnées, les pique-niques, les moments savoureux avec les enfants, les lectures au soleil et l’entretien du jardin. Un vrai plaisir de cultiver les fruits et les légumes ! Mais que c’est difficile de se débarrasser des parasites lorsque l’on ne veut pas utiliser de produits chimiques. Il faut lutter contre les pucerons (les verts, les noirs ou les lanigères), les limaces (la loche noire ou la rouge), les escargots. Les chats qui retournent les graines de carottes que l’on a semées la veille. Dernièrement, les chenilles sont apparues. Voyez la belle dentelle qu’elles ont tissée…

Rassurez-vous, on a mangé de bons légumes et de bons fruits. Mais, j’ai passé de nombreuses heures à jardiner et les petites quantités récoltées m’ont un peu déçue.

Comme l’automne s’est très vite installé, j’ai repris l’activité couture
dans mon atelier.

Dans ce petit pochon se cachaient deux réalisations pour ma petite nièce qui a, récemment, fêté ses 8 ans. Lilou a découvert la trousse de toilette réalisée dans l’enduit imprimé bleu et l’enduit blanc brillant qu’elle avait choisis cet été.

Au fond du pochon, Lilou a eu la surprise de découvrir une deuxième trousse.

C’est la trousse/pot à crayons vue sur Youtube. Elle est réalisée avec un coton enduit imprimé acheté à l’AEF et un coton enduit pailleté violet de ma réserve.
Une chose est certaine, j’ai bien aimé coudre cette trousse et je vais en refaire.


Pendant les deux mois où je me suis éloignée de mon blog, je n’ai pas ouvert la messagerie. Plus de 500 newsletters sont arrivées. Dans les jours qui suivent, je vais avoir de la lecture et j’écrirai de nombreux messages.

Je vous souhaite une agréable journée.
Compte Instagram : smj.crea.2019

Ernesto.

Je suis de retour après une interruption de 4 semaines due à mon ordinateur.

Les tissus velours d’Odile BAILLOEUL sont très colorés et très doux. Un petit coupon de tissu bien roulé dans une panière a attiré mon attention : pas assez de tissu pour réaliser une grande pièce mais une bonne dimension pour coudre une trousse.

Velours souple « Ernesto bleu » de Odile BAILLOEUL.

Fermeture tube de chez « Pom’Cannelle et Patchichi ».

J’ai l’habitude d’utiliser du velours épais plutôt que du velours souple. En renforçant celui-ci avec de la vliseline, cette trousse de 30 cm de longueur a une très bonne tenue. Il reste quelques petits rouleaux de velours souple dans la panière…

Je vous remercie de votre visite qu’elle soit silencieuse ou accompagnée d’un petit message.

Je vous souhaite une semaine douce et colorée.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Pour information, depuis le 13 juillet, la mairie de Barfleur (en Cotentin) a eu l’autorisation d’ouvrir la salle polyvalente aux artistes et artisans locaux. J’ai la chance d’exposer mes réalisations jusqu’au dimanche 26 juillet.

Boussaïma.

Que m’arrive-t-il ? Je suis restée presque trois mois sans coudre un cabas en toile enduite. C’est très rare ! Le petit nouveau est réalisé avec « Boussaïna », un coton enduit de chez Petit Pan. Les tissus très colorés et graphiques de ce créateur sont très appréciés par les filles de la famille.

Coton enduit « Boussaïna » de chez Petit Pan.

Après quelques hésitations, pour la doublure, j’ai choisi du lin enduit gris anthracite. Cette couleur rappelle le motif «infini» imprimé sur le tissu.

Un mousqueton permet d’attacher un trousseau de clés.

La chute de tissu « Boussaïma » est assez large pour réaliser un modèle réduit de ce cabas. Ainsi, les deux cabas formeront un ensemble « mère et fille ».

Cette semaine, j’ai rassemblé tous les tissus enduits unis dans une panière. Ils sont tous enroulés sur des bambous.

Un bouquet coloré très particulier !

Je vous souhaite une semaine ensoleillée et créative.

Compte Instagram : smj.crea.2019

Clic-Clac.

Vous connaissez certainement ces petits porte-monnaie qui s’ouvrent en appuyant sur les extrémités du fermoir.
Au dernier salon DIY, les représentants de Pom’Cannelle et Patchichi vendaient des kits pour réaliser une pochette avec un fermoir « Clic-Clac ». Comment résister ? C’est toujours intéressant de découvrir de nouvelles techniques de montages d’accessoires. Le kit était rangé depuis quelques mois dans la panière « à faire ». Maintenant, « Clic-Clac » n’a plus de secret pour moi ! La pochette est réalisée.

https://pomcannelleetpatchichi.com/categorie-produit/les-kits/kit-a-fermoir-clic-clac/

La réalisation de cette pochette et le montage du fermoir sont rapides et assez simples. J’ai apporté quelques modifications au gabarit et j’ai refait une pochette plus grande et colorée.

Voilà un modèle de pochette qui est parfait pour offrir des chocolats, un bijou ou un chèque…

Laquelle préférez-vous ?
Je vous remercie de votre passage.
Passez une agréable semaine.
Compte Instagram : smj.crea.2019

Mina.

Mina est le nom d’une « jumpsuit » pour enfant proposée par « Coup Coup » de Catharine DEWEERDT.

Pas difficile de choisir le tissu pour la réalisation de cette combinaison. Il suffisait de regarder sur l’étagère où sont stockés les tissus « habillement ». Un coupon de jersey imprimé était parfait pour la réalisation de deux combinaisons-pyjamas pour mes petites nièces. Commencées en mars, je les ai seulement terminées cette semaine…

A la taille, je n’ai pas incéré un élastique de 2,5 cm de large comme le préconise la créatrice.

A l’extérieur, j’ai cousu une coulisse pour glisser une petite ceinture réalisée avec le même tissu.

C’est la première fois que je couds une combinaison. La taille 4 ans paraît petite. Par contre, les jambes de la taille 10 ans semblent bien longues. Quelques ajustements seront peut-être nécessaires !

Les petites nièces n’ont pas encore vu leur combi-pyjama.
Comment réagiront-elles ?
Le tissu est tellement doux qu’elles passeront de bonnes nuits et feront de jolis rêves…

Passez une très bonne semaine (ensoleillée).
Compte Instagram : smj.crea.2019

Jute imprimée

Que des matières naturelles pour le petit cabas de la semaine !

L’extérieur est en toile de jute imprimée.

Les anses sont en coton.

Le cordon est en lin et le bouton est en bois.

Vous savez que depuis quelques semaines, j’ai pris la décision de n’utiliser que les tissus qui sont stockés dans les placards. Pourtant, j’étais tentée d’aller dans une boutique acheter de la toile de jute bleu marine pour la doublure. En aurais-je trouvé ? Finalement, la toile de jute naturelle s’harmonise bien avec l’imprimé bleu marine.

Il reste encore deux toiles de jute imprimées sur une étagère. Quels modèles de sacs vais-je réaliser ?

Je vous remercie de me suivre au fil des semaines.
Passez une agréable semaine.
A bientôt !

Instagram : smj.crea.2019

Trousse Fred.

Cette semaine, j’ai consulté le gros classeur « à faire » où sont rangés tous les nouveaux patrons. J’ai choisi la trousse Fred. Vous l’avez peut-être déjà vue sur le site des créatrices de « Histoires de filles ».  Dans l’ensemble, j’ai respecté le tutoriel proposé pour le grand modèle. J’ai seulement ajusté l’empiècement supérieur pour que les rayures de la toile enduite soient bien raccordées.

La toile enduite est formée de rayures rouges et grises. Cette grande trousse est réalisée dans la partie rouge. L’intérieur est en coton enduit gris.

La poche plaquée intérieure est agrémentée d’un point de broderie réalisé à la machine à coudre.

Dans les bandes grises de la toile enduite j’avais l’intention de coudre le petit modèle Fred mais je n’ai pas eu le temps. Entre la confection laborieuse des masques et le jardin, les journées ont été trop courtes pour réaliser ce projet.

Je vous remercie de vos visites.
Passez une agréable journée. Prenez soin de vous et de vos proches.
A très vite !

Mini One Shoulder Bag.

Je continue l’inspection des différents tiroirs, des placards et des étagères où sont stockés les tissus et la mercerie.
Il était au fond du petit panier réservé aux « en cours ». Je l’avais presque oublié : le Mini One Shoulder Bag.
Il y a 3 ans, j’avais découpé toutes les pièces et monté seulement la doublure. Il était temps de le terminer. Ce mini sac (30 cm de haut !) sera bien pratique pour les petites randonnées le long du littoral et sur les plages (lorsque nous retrouverons l’autorisation).

Toile à transat bleu marine

Une poche zippée et une poche latérale.

Une seule anse réglable.

La doublure très colorée est en coton.

Pour une fois, j’ai suivi le tutoriel qui est très bien expliqué.

Cependant, deux petites améliorations pourraient-être envisagées. Pour porter ce sac en bandoulière, il faut prévoir une sangle plus longue. Pour ranger des petits objets, une poche zippée à l’intérieur peut-être ajoutée.

Que pensez-vous de ce Mini One Shoulder Bag ?

Passez une bonne semaine et à bientôt.
Compte Instagram : smj.crea.2019

Deuxième Birdy.

Dans quelques semaines, la vie quotidienne ne sera peut-être plus comme avant. Les informations et les mots que nous entendons chaque jour sont anxiogènes. Qu’il est agréable de s’isoler dans l’atelier, de créer et de rêver à des jours meilleurs. Mon projet d’utiliser les tissus qui sont en stock se poursuit. Cette semaine, j’ai ouvert la malle où sont roulés tous les similis cuirs et j’ai sorti le premier rouleau.

Un peu gris ce simili !

J’ai tout de suite pensé au modèle de D. RIBOUR proposé dans son livre « Sacs chics » que j’avais déjà réalisé l’an passé.

Doublure en coton « Circus Star » by Poppy.

J’ai agrémenté ce modèle en ajoutant une poche extérieure et une poche zippée à l’intérieur.

Ce n’est pas un nouveau sac ! Le rabat qui se fixe par 4 pressions peut être changé. C’est la particularité du sac «BIRDY».

J’aurais préféré un tissu très coloré mais le hasard m’a permis d’utiliser ce simili que j’avais acheté lors d’un salon en 2019.

Bon dimanche et à bientôt !
Portez-vous bien.

Pour vous : trois petits brins de bonheur.

Compte Instagram : smj.crea.2019